Des emballages éco responsables

Passer au zéro déchet.

Un constat alarmant, en regardant dans sa salle de bain, on découvre avec stupeur l’omniprésence du plastique. Gel douche, shampoing liquide, tube de dentifrice, pot de crème, tous les emballages sont en plastique jetable.

Dans la cuisine, au retour des courses, lors du déballage, on se retrouve avec une pleine poubelle de plastiques. C’est terrible et on se dit qu’on n’y peut rien ! Des boites, des sachets, des blisters, des suremballages, tout y est ! Et la plupart du temps, ils sont bien inutiles ou servent juste de packaging marketing.

Le sac plastique est un véritable fléau pour les fonds marins. Ce fléau apparu dans les années 1970 et fabriqué en matière polyéthylène, entraîne chaque année la mort de dizaine de milliers d’animaux tels que les dauphins qui les confondent avec les méduses.

Dans les océans, ils tueraient chaque année environ 1 million d’oiseaux et 100 000 tortues marines.

pollution des océans
pollution des mers, océans et plages avec notre plastique

Depuis 2016, les sacs plastiques à usage uniques sont interdits. Mais souvent ils sont remplacés par des sacs en plastiques réutilisables, et çà reste du plastique, que l’on retrouvera un jour ou l’autre au fond des océans.

Underwater concept of global problem with plastic rubbish floating in the oceans. Hawksbill turtle in caption of plastic bag
les sacs plastiques jetables causent beaucoup de soucis aux tortues qui les avalent ou se piègent à l'intérieur

Le constat est clair !

Nos poubelles débordent, nos océans regorgent de déchets en tout genre, chaque seconde c’est l’équivalent d’un camion poubelle de plastique qui se retrouve dans l’océan. En France, moins d’un tiers des déchets plastiques sont aujourd’hui recyclés. (Source Ademe : le paradoxe du plastique).

Le pire c’est que ces microbilles plastiques sont consommées par les poissons, et on les retrouve dans toute la chaine alimentaire. La conséquence c’est que nous consommons nous même ces plastiques ingurgités par les poissons, et que cela nous empoisonne.

Et si vous n’êtes pas convaincus, prenez le temps de regarder cette émission édifiante qui vous en apprendra beaucoup sur la face cachée de nos emballages plastiques.

Sur le Front « la face cachée du recyclage » de Hugo Clément (un journaliste engageant et engagé !) que vous pouvez retrouver sur son blog ou sur le net : sur le front : la face cachée du recyclage

Que faire ?

Arrêtons de nous voiler la face et réagissons. C’est nous en tant que consommateurs qui détenons le pouvoir de faire avancer les choses.

Le zéro déchet, ce n’est plus une option !

Passez au zéro déchet, ce n’est pas une mode ou une tendance, c’est un impératif pour notre planète aujourd’hui et surtout pour nos descendants qui hériteront de ce qu’on leur aura laissé.

Vous pouvez opter pour le ZERO DECHET, ou en tout cas essayer de consommer différemment afin de réduire votre impact personnel sur notre planète.

On peut le faire au quotidien : dans sa salle de bain comme dans sa cuisine par exemple. Ce sont les lieux principaux ou l’on génère des tonnes d’emballages et notamment des déchets plastiques.

Et vous verrez ce n’est pas si compliqué de changer ses habitudes d’achat et de consommation.

Si vous êtes convaincus cette fois, voici quelques solutions que vous pouvez mettre en place pour bien démarrer cette transition indispensable.

Si vous optez pour les produits éthiques, sachez que le vrac existe aussi dans les produits de soins. Pourquoi ne pas opter pour du savon et du shampoing solide, sans emballage. Et pourquoi pas un baume hydratant solide pour le corps. Les fabricants y ont déjà pensé et vous pouvez trouver ce type de produit sur le site ou dans le magasin. Et là aussi ce ne sont pas des gestes anodins, ils permettent la réduction des emballages !

De l’éthique dans ma salle de bain!

BOITES DE COTON TIGE EN BAMBOU COMPOSTABLE
coton tige bambou et coton bio

L’alternative aux liquides :

Se tourner vers les produits solides sans emballage ou emballage recyclable ou réutilisable ou compostable. On connaît tous le savon solide alternative au flacon de gel douche liquide mais il y aussi shampoing, dentifrice, déodorant, pain de rasage, baume à lèvres, baume pour le corps solide donc beaucoup plus économique. Attention, il faut tout de même rester logique et ne pas choisir un produit solide emballé dans du plastique par exemple.

Enfin saviez-vous qu’un savon solide est 4 fois plus économique qu’un savon liquide, car il dure plus longtemps ?

Choisissez parmi notre gamme de savons solides et shampoings solides bio et saponifiés à froid, il y en a forcément un qui vous conviendra.

L’alternative au tout jetable dans la salle de bain.

  • Vous pouvez remplacer vos cotons démaquillants jetables par des lingettes lavables et réutilisables (qui durent très longtemps et qui ne remplissent plus vos poubelles)
  • Si les cotons tiges en plastique interdits depuis 2020 sont remplacés par des cotons tige en bambou biodégradables, on peut aussi utiliser un oriculi, ou cure oreille en bambou ou en acier à usage permanent. Nous vous proposons une gamme complète d’accessoires en bambou issus de filières respectueuses de l’environnement.
  • Vous pouvez remplacer vos brosses à dent en plastique par des brosses à dent en bois ou en bambou compostables
  • Remplacer ses rasoirs en plastique jetable par un rasoir en acier durable
  • En hygiène féminine, les solutions existent aussi telles que le remplacement des serviettes hygiéniques jetables par une cup ou des serviettes hygiéniques lavables et des culottes menstruelles lavables en coton bio sans ingrédients controversés.

Les produits solides sont une autre façon de prendre soin de soin, plus respectueuse pour son corps si on les choisit bien. Passer un peu plus de temps pour soi dans sa salle de bain avec des produits sains et respectueux pour son corps et l’environnement, ça vaut le coup non !

De l’éthique dans ma cuisine.

ROULEAU ESSUIE-TOUT BLANC COTON BIO
rouleau essuie-tout lavable blanc coton bio
  • On peut remplacer son essui tout jetable par de l’essui tout lavable, çà peut paraître compliqué tant c’est trop pratique de jeter.

L’astuce c’est de ne plus en acheter, et vous verrez, on s’en passe et on trouve des alternatives : torchons, linge en tissu, éponges.

  • Remplacer son éponge naturelle jetable qui ne dure que très peu de temps par un tawashi ou éponge en tissu lavable et réutilisable longtemps.
  • Remplacer le film plastique et le papier aluminium par des Bee wrap.

Ce sont des tissus recouverts de cire d’abeille alimentaire qui permettent de recouvrir vos plats, d’emballer vos denrées alimentaires.

Pour ma part, j’ai aussi opté pour des boites vous savez le style ‘tupperware’ que je ne voulais pas jeter car j’en avais plein à la maison (je les ai récupéré de ma maman !). Et bien finalement on les utilise et tant qu’elles durent, elles ne remplissent pas les poubelles.

Et je vous confie une autre petite astuce. Très gourmande de chocolat, je récupère le papier alu que je conserve et qui peut me servir de temps à autre : système débrouille !!

  • Remplacer son produit à vaisselle liquide classique et polluant par un savon ménager au marc de café dégraissant et désodorisant sans emballage. Vous verrez, c’est économique, écologique, biodégradable et surtout efficace pour laver sa vaisselle, son plan de travail, son lavabo.

Une réelle alternative aux emballages plastiques, et un autre grand changement dans ses habitudes de consommation c’est d’acheter en VRAC. Cette thématique sera développée dans mon prochain article !

Alors à très bientôt.