Les labels cosmétiques

Différence entre les labels cosmétiques

À quoi sert un label ?

Chaque label, mention ou certification a un cahier des charges plus ou moins exigeant qui précise les ingrédients autorisés ou non pour qu’un produit soit labellisé « biologique ». Même si chaque cahier des charges est différent, on peut voir que certains ingrédients sont interdits dans la plupart des labels cosmétiques tels que :

  • Le silicone
  • Les OGM (organismes génétiquement modifiés)
  • Les huiles minérales
  • Les PEG (polyéthylène glycol)
  • Parfums et colorants de synthése
  • Les phtalates
  • Le sodium laureth sulfate

Le Label AB

Il convient de bien comprendre que la certification biologique AB (agriculture biologique) n’existe pas pour les cosmétiques. En effet, le cahier des charges de l’agriculture biologique défini au niveau européen et repris au niveau national ne concerne que les denrées agricoles. C’est pourquoi certains organismes ou groupements ont créés des marques ou labels spécifiques pour les cosmétiques.

Les labels cosmétiques

Quelles sont les différences entre les principaux labels ?

Voici un tableau récapitulatif des labels les plus courants issu du site « la vérité sur les cosmétiques »

  • ECOCERT
  • COSMEBIO
  • NATRUE
  • COSMOS
  • BDIH
  • NATURE ET PROGRES

Certains labels cosmétiques ont un cahier des charges plus strict que d’autres. Par exemple, aucun label sauf Nature & Progrès n’interdit l’utilisation d’huile palme et ses dérivés pourtant très polluants. Le pourcentage d’ingrédients biologiques ou encore de produits de synthèse sont différents selon les labels. Certains labels autorisent l’utilisation des sulfates dans les shampoings bio par exemple.

N’oublions pas que certaines marques ne sont pas certifiées car elles estiment les cahiers des charges des labels trop souples ou trop exigeants ! ou tout simplement parce qu’elles n’ont pas les moyens de payer pour obtenir un label. On peut donc retrouver certains cosmétiques non labellisés avec des compositions bien plus clean que des produits de beauté certifiés bio ! On peut finalement dire que les labels bio permettent de réduire certains produits nocifs dans les cosmétiques mais il y a cependant certains labels qui autorisent des ingrédients considérés comme toxiques.

Vous voulez en savoir plus sur les différents labels, retrouvez leur décryptage dans mes différents articles sur chaque label utilisé en cosmétique.

Vous cherchez des produits hautement labellisés, rendez-vous sur notre site https://laurethic.fr/